Factors affecting compliance to chiropractic prescribed home exercise: a review of the literature

Patrick Milroy, BA, MA, DC
Gary O'Neil, SSW, BRec, MA

Canadians are often confronted with health conditions that impede their lifestyles. To overcome health related limitations individuals often seek assistance from chiropractors or other allied health care professionals. However, despite the recognized benefits of at home exercise programs, patients continue to remain non-compliant to prescribed routines. Non-compliance to home based routines reduces the probability of successful outcome for therapeutic intervention. The advent of the rehabilitation focus in the Chiropractic profession warrants an examination of factors influencing compliance to home exercise prescribed by the chiropractor. The physiological and psychological benefits are well established. If compliance is high, results will typically be positive (i.e. reduced symptoms of pain, reduced anxiety related to condition, and therapeutic goals attained). However, if compliance is low, therapeutic outcomes will often plateau or worse, reverse. Why does non-compliance seem to prevail? The purpose of this paper is to define exercise compliance, identify factors influencing compliance and to suggest intervention strategies that may improve adherence to home-based exercise prescription by chiropractors. JCCA 2000; 44(3): 141-148
Key Words: chiropractic, rehabilitation, exercise

Les Canadiens et Canadiennes présentent souvent des troubles qui portent atteinte à leur mode de vie. Dans bien des cas, pour résoudre leurs problèmes de santé, les gens consultent des chiropraticiens ou d’autres professionnels de la santé. Cependant, malgré les avantages reconnus des programmes d’exercices à domicile, les patients ne respectent pas les traitements prescrits. La non-observance des programmes d’exercices à domicile diminuent les chances de succès des interventions thérapeutiques. L’introduction de la réadaptation dans la profession justifie l’examen des facteurs qui ont une incidence sur le respect des programmes d’exercices à domicile prescrits par les chiropraticiens. Les bienfaits physiologiques et psychologiques sont bien connus. Un degré élevé d’observance est généralement associé à des résultats positifs (soulagement de la douleur, diminution de l’anxiété liée à l’affection, atteinte des objectifs thérapeutiques). Au contraire, un faible degré d’observance peut se traduire par le plafonnement ou, pire encore, la régression des bienfaits thérapeutiques escomptés. Alors, pourquoi la non-observance semble-t-elle si fréquente? Le présent article vise à définir l’observance thérapeutique à l’égard des exercices, à cerner les facteurs qui ont une incidence sur l’observance et à suggérer des stratégies d’intervention susceptibles d’améliorer le respect des programmes d’exercices à domicile prescrits par les chiropraticiens. JCCA 2000; 44(3): 141-148
Mots-clés: chiropratique, réadaptation, exercices