Skip navigation

Comparison of chiropractic student lexicon at two educational institutions: a cross-sectional survey

Objective: To evaluate student perceptions of chiropractic cultural authority, role in healthcare and use of terms at two chiropractic institutions, the Canadian Memorial Chiropractic College (CMCC) and Parker University (Parker).
Methods: A unique survey was developed and administered electronically to Year 2-3 students (n=387) at CMCC and as a paper-based surveys to trimester 4-5 (comparison with Year 2) and 6-7 (comparison with Year 3) (n=277) students at Parker. Responses were anonymous. The survey assessed the likelihood that students at both chiropractic programs would use eight different chiropractic terms. The survey also assessed their preference toward different options with respect to chiropractic’s cultural authority.
Results: Response rates were 36.2% and 78.1% at CMCC and Parker, respectively. Students at both institutions reported that chiropractic cultural authority was ‘neuromusculoskeletal’ (NMSK); however, CMCC students was more favorable toward ‘musculoskeletal’ (MSK) care compared to Parker students, whereas students at Parker favored ‘wellness’ (59.7%) compared to CMCC students (46.4%). Students at CMCC were more likely to use ‘impingement’ and ‘joint dysfunction’ whereas Parker students were more likely to use ‘innate intelligence’ and ‘vertebral subluxation’. Both institutions were equally likely to use ‘spinal lesion’.
Conclusion: This survey found significant cultural authority differences between institutions. While this adds to the emerging need in the literature to evaluate the impact of curriculum and co-curriculum within chiropractic training programs on professional identity, explanations were not evaluated.

Objectif : Évaluer la perception des étudiants sur l’autorité culturelle de la chiropratique, le rôle dans les soins de santé et l’utilisation des termes dans deux établissements chiropratiques, le Canadian Memorial Chiropractic College (CMCC) et l’Université de Parker (Parker).
Méthodologie : Un sondage unique a été élaboré et envoyé par courriel aux étudiants de 2e et 3e année (387 étudiants) du CMCC et en format papier aux étudiants du trimestre 4-5 (en comparaison avec la 2e année) et 6-7 (en comparaison avec la 3e année) (277 étudiants) de l’Université de Parker. Les réponses étaient anonymes. Le sondage a évalué la probabilité que les étudiants des deux programmes de chiropratique utilisent huit termes chiropratiques différents. Le sondage a également évalué leur préférence pour différentes options en ce qui concerne l’autorité culturelle de la chiropratique.
Résultats : Les taux de réponses étaient de 36,2 % au CMCC et de 78,1 % à l’Université de Parker. Les étudiants des deux établissements ont déclaré que l’autorité culturelle en chiropratique était les soins « neuro-musculo-squelettiques ». Cependant, les étudiants du CMCC étaient plus favorables aux soins « musculo-squelettiques » contrairement aux étudiants de l’Université de Parker, qui eux étaient plus favorables aux soins « bien-être » (59,7 %) contrairement aux étudiants du CMCC (46,4 %). Les étudiants du CMCC étaient plus susceptibles d’utiliser les termes « impact » et « dysfonctionnement articulaire », tandis que les étudiants de l’Université de Parker étaient plus susceptibles d’utiliser « intelligence innée » et « subluxation vertébrale ». Les deux établissements étaient également susceptibles d’utiliser « lésion épinière ».
Conclusion : Ce sondage a révélé d’importantes différences d’autorité culturelle entre les établissements. Bien que, dans la documentation, cela s’ajoute au besoin émergent d’évaluer les répercussions du programme et du coprogramme d’études des programmes de formation en chiropratique sur l’identité professionnelle, les explications n’ont pas été évaluées.

back to top