Skip navigation

Ontario chiropractor’s knowledge of exercise guidelines for pregnant patients

Objective: To describe the Ontario chiropractors’ knowledge regarding the current guidelines for exercise during pregnancy through a knowledge score and exploring its distribution across different strata of interest including gender, experience, location of practice and type of practice.
Methods: A previously used survey was modified and sent to 500 randomly selected Ontario chiropractors. Demographic and continuing education questions were included, and the knowledge score was calculated using 10 items.
Results: The differences between the knowledge score values across the four strata of interest were not statistically significant. The average knowledge score in the sample of respondents was low (5.2 out of 10) and highly variable (SD=1.8).
Conclusion: The average knowledge score of the respondents was found to be low and highly variable but not statistically or practically different across various strata of interest. A well-designed curriculum or postgraduate courses may be beneficial for practicing chiropractors in Ontario.

Objectif : Décrire les connaissances des chiropraticien(ne)s de l’Ontario sur les lignes directrices actuelles en matière d’exercice pendant la grossesse au moyen d’un score de connaissances et explorer leur répartition dans différentschamps d’intérêt, notamment le sexe, l’expérience, le lieu de pratique et le type de pratique.
Méthodologie : Un sondage (ayant déjà servi) a été modifié et envoyé à 500 chiropraticien(ne)s choisi(e)s au hasard domicilié(e)s en Ontario. Des questions démographiques et de formation continue ont été ajoutées, et le score de connaissances a été calculé selon 10 critères.
Résultats : Les différences entre les valeurs du score de connaissances parmi les quatre champs d’intérêt n’étaient pas statistiquement importante. Le score moyen de connaissances dans l’échantillon des personnes interrogées était faible (5,2 sur 10) et très variable (SD=1,8).
Conclusion : Le score moyen de connaissances des personnes interrogées s’est avéré faible et très variable, mais pas statistiquement ou pratiquement différent parmi les différentes champs d’intérêt. Un programme d’études ou des cours universitaires supérieurs bien conçus peuvent être bénéfiques pour les chiropraticien(ne)s de l’Ontario.

back to top