Skip navigation

Would adopting a revised landmark rule for the spinal level of the iliac crests improve the accuracy of lumbar level identification?

This is a secondary analysis of two previous systematic reviews demonstrating cephalad bias in using palpation to enumerate lumbopelvic levels, based on the conventional landmark rule that the spinal level of the palpated iliac crests=L4. Our study included 7 articles which enumerated lumbopelvic levels based on this rule, and furthermore reported data such that the direction and magnitude of errors could be abstracted from the article. The primary goal was to determine if enumeration accuracy would have improved had examiners known that the spinal level of palpated crests was closer to the L3-4 or L3 spinal level, as shown in our previous review. For the articles included, the mean error in spinal level enumeration diminished from 0.79 to -0.21 spinal levels, while accuracy increased from 26.3% to 46.9%. Since accuracy remained <50%, further refinements in iliac crest palpation are unlikely to improve enumeration accuracy, suggesting another method might best be sought.

Il s’agit d’une analyse secondaire de deux études méthodiques antérieures démontrant un biais céphalique dans l’utilisation de la palpation pour dénombrer les niveaux lombopelviens, basée sur la règle repère conventionnelle selon laquelle le niveau spinal des crêtes iliaques palpées est de L4. Notre étude comprenait sept articles qui énuméraient les niveaux lombopelviens basés sur cette règle, et qui, de plus, rapportaient des données telles que la direction et l’ampleur des erreurs. Ces éléments peuvent être extraits des articles. L’objectif principal était de déterminer si l’exactitude du dénombrement se serait améliorée si les examinateurs avaient su que le niveau spinal des crêtes palpées était plus près du niveau spinal L3-4 ou L3, comme nous l’avons démontré dans notre étude précédente. Pour les articles en question, l’erreur moyenne dans
le dénombrement du niveau spinal a diminué de 0,79 à – 0,21, tandis que la précision a augmenté de 26,3 % à 46,9 %. Étant donné que la précision est restée inférieure à 50 %, il est peu probable que d’autres améliorations dans la palpation de la crête iliaque augmentent la précision du dénombrement, ce qui suggère la recherche d’une autre méthode.

back to top