Skip navigation

Effective management of low back pain: it’s time to accept the evidence

Low back pain is a ubiquitous and economically costly problem. Unfortunately, the clinical management of low back pain is not yet well understood. Chiropractic management of back pain, long the black sheep of back care, has undergone a transition and is now a more respected and understood alternative to conservative medical care, itself under increased scrutiny due to unsatisfactory outcomes and unacceptable iatrogenic side effects. The substantial amount of clinical and related research on the effectiveness of manipulation for low back pain is summarized here from a larger study, divided into randomized control trials, case-control trials, meta-analyses and descriptive studies. The chiropractic management of low back pain is found to be a more effective way of dealing with this medical, social and economic problem. It is suggested that greater utuilization of chiropractors be encouraged such that the “right people are doing the right things at the right time”. (JCCA 1993; 37(4):221-229)
Key Words: chiropractic, manipulation, utilization, backache, clinical trials

Les douleurs lombaires constituent un problème omniprésent et coûteux. Malheureusement, le contrôle de ces problèmes n’est pas encore bien compris. Le contrôle chiropratique des douleurs lombaires, longtemps la bête noire des soins du dos, est passé par une phase transitoire et représente désormais une alternative, mieux considérée et comprise, aux soins médicaux conventionnels lesquels sont actuellement l’objet d’un examen rigoureux suite à des résultats peu satisfaisants et des effets secondaires iatrogènes. L’étendue considérable de la recherche clinique et connexe sur l’efficacité des manipulations lombaires est résumée ici à partir d’une étude plus importante et se compose d’essais de contrôle aléatoires, d’essais de contrôle de cas, de méta-analyses et d’études descriptives. Le contrôle chiropratique des douleurs lombaires s’avère une façon plus efficace de traiter ce problème à la fois médical, social et économique. Il est suggéré d’encourager le recours plus fréquent à des chiropraticiens, de sorte que « les personnes réellement concernées fassent ce qu’il faut au moment opportun ». (JACC 1993; 37(4): 214-220)
Mots-clés: chiropratique, manipulations, recours, douleurs vertébrales, essais cliniques

back to top