Skip navigation

Slow onset cauda equina syndrome: a case report

Cauda equina syndrome (CES) is characterized by low back pain, sciatica, lower limb motor weakness and sensory deficits, saddle anaesthesia, bowel and bladder dysfunction and occasionally paraplegia. The syndrome is classified according to onset: rapid or slow. Rapid onset CES, because of its characteristic presentation is easily recognized. The slow, chronic progression and varying presenting signs and symptoms of slow onset CES often mimic mechanical low back pain and makes the diagnosis difficult in its early stages. The case of a 23-year-old female with slow onset cauda equina is presented to illustrate this. A discussion of lumbar spine anatomy as it relates to the clinical presentation of cauda equina syndrome and the influence of associated degenerative factors follows. The most common presenting signs and symptoms are reviewed with special emphasis on those which can help diagnose CES in its early stages. Patients prognosis following surgical decompression is highlighted. (JCCA 1993; 37(4):203-209)
Key Words: cauda equina syndrome, cauda equina compression, disc herniation, manipulation, chiropractic

Le syndrome de la queue de cheval se caractérise par des douleurs lombaires, une sciatique, une faiblesse motrice des membres inférieurs et des déficiences sensorielles, une anesthésie en selle, un dysfonctionnement des intestins et de la vessie et occasionnellement, par la paraplégie. Le syndrome est classé selon sa survenu: rapide ou lent. Le syndrome de la queue de cheval à survenue rapide, se reconnaît facilement en raison de ces manifestations caractéristiques. La progression lente et chronique, des manifestations variées ainsi que les symptômes de survenue lente du syndrome de la queue de cheval imitent souvent la douleur lombaire mécanique, rendant ainsi, au stade initial, le diagnostic difficile. Le cas d’une patiente de 23 ans atteinte du syndrome de la queue de cheval à survenue lente est présenté ici à titre d’illustration et s’accompagne d’une discussion sur l’anatomie de la région lombaire relativement aux manifestations cliniques se ce syndrome et à l’influence des facteurs de dégénérescence associés. L’examen des manifestations les plus fréquentes porte tout particulièrement sur celles qui peuvent aider à diagnostiquer le syndrome de la queue de cheval à ses débuts. Le pronostic des patients suite à une décompression chirurgicale est mis en relief. (JACC 1993; 37(4): 203-209)
Mots-clés: syndrome de la queue de cheval, compression de la queue de cheval, hernies discales, manipulation; chiropratique

back to top