Skip navigation

Agreement between 2 pain visual analogue scales, by age and area of complaint in neck and low back pain subjects: the standard pen and paper VAS versus plastic mechanical sliderule VAS

Objective: This study endeavoured to determine the agreement between the standard pencil and paper pain VAS (pVAS) and a realtively newly designed plastic mechanical (slide-rule) VAS (mVAS) in assessing cervical and lumbar pain intensity in cervical pain vs low back pain (LBP) patients stratified by age (<65 years of age (yoa) and >65 yoa). Design Architecture: This was a concurrent validity study assessing the agreement between the gold standard pVAS and the experimental mVAS. Sample Size: A sample size estimate revealed that a minimum of 9 subjects for each of 4 age-complaint subgroups (<65 yoa) neck pain, >65 yoa neck pain, <65 yoa low back pain, >65 yoa low back pain) would be necessary. Sample Profile: All adults (>18 yrs of age) presenting to the Canadian Memorial Chiropractic College’s Herbert K. Lee Outpatient Clinic with low back (LBP) pain or neck pain were considered eligible for the study. Three (3) essentially asymptomatic subjects were also recruited in order to provide a complete spectrum of pain severities. Outcome Measure: Pain intensity was measured in centimetres (to the nearest one tenth) on the pVAS and in ten units on the mVAS (to the nearest on tenth unit). Method: The pVAS was administered by including it with either the standard intake forms which all new patients are required to complete, or by presenting it to patients visiting the Clinic for a subsequent treatment. The subject made a visual estimation of his/her pain intensity and marked it on the pVAS accordingly. The response was then measured in centimetres. One of the investigators presented the mVAS to the subject after arrival in the examination room. The mVas instrument was presented to the subject with instructions as to how to indicate his/her level of present pain intensity. Every attempt was made to ensure that no less than five minutes and no more than 15 minutes elapsed between the completion of the two forms of Visual Analogue Scale. The data were catagorized according to the subjects’ ages (>65 years of age (yoa) or <65 yoa) and their areas of complaint (neck pain or low back pain). Statistical Analysis Strategy: Intraclass Correlation Coefficient (ICC) analyses were performed to determine the index of agreement between the mVAS and pVAS for each of the age and complaint categories. 95% Confidence Intervals (95% CI) were calculated for each ICC value. A clinically acceptable level of agreement was judged by the investigators to be ICC >0.85; a 95% CI no wider than ±0.25 was considered to provide statistical significance. Results: The Intraclass Correlation Coefficient (ICC) analysis revealed an ICC of 0.86 with a 95% CI of ±0.25 for the group under 65 yoa with neck pain, and an ICC of 0.87 with a 95% CI of ±0.13 for the group under 65 yoa with low back pain. ICC’s (±95 CI) of 0.60 (±0.64) and 0.93 (±0.2) were calculated for the >65 yoa neck pain group and >65 yoa LBP group, respectively. Conclusion: The results of this study suggest that for the most part, there is statistically significant and clinically acceptable agreement between the pencil and paper VAS (pVAS) and a mechanical VAS (mVAS). The areas of complaint assessed (neck versus low back), did not appear to affect the level of agreement within each age category; only the older male neck pain and younger female LBP groups, however, yielded clinically unacceptable levels of agreement. (JCCA 1996; 40(4): 220-231)
Key Words: visual analogue scale (VAS), pain measurement, patient outcome assessment, pain, chiropractic

Objectif: Cette étude s’efforce de déterminer la concordance entre l’échelle analogique visuelle standard du crayon et du papier (pVAS) et une échelle analogique visuelle de plastique mécanique (règle &agra ve; calcul)(mVAS) nouvellement conçue, afin d’évaluer l’intensité de la douleur cervicale et lombaire chez les patients souffrant de douleur cervicale et les patients souffrant de douleur lombaire, répartis par tranche d’â ;ge (<65 ans et >65 ans). Architecture conceptrice: Il s’agit d’une étude de validation concomitante évaluant la concordance entre l’étalon-or pVAS et l’échelle expérimentale mVAS. Taille de l’échantillon: Une estimation de la taille de l’échantillon a révélé qu’un minimum de 9 sujets pour chacun des 4 sous-groupes de patients (atteints: <65 ans de cervicalgie, >65 ans de cervic algie, <65 ans de lombalgie, >65 ans de lombalgie) était nécessaire. Profil de l’échantillon: Tous les adultes (>18 ans) se présentent au service de consultation externe de la clinique Herbert K. Lee du Canadian Memorial Chiropractic College avec une lombalgie ou une cervicalgie étaien t admissibles à l’étude. Trois (3) sujets asymptomatiques ont été également recrutés pour fournir une gamme complète de l’intensité de la douleur. Mesure du résultat: L’intensité de la douleur a été mesurée en centimètres (à un dixième prés) avec la pVAS et en paliers de dix pour cent avec la mVAS (à un dixiéme d’uni té près). Méthode: La pVAS a été administrée lorsque les nouveaux patient remplissaient les formulaires d’admission standard ou en la présentant aux patients visitant la clinique pour un traitement ultérieur. Le suj et effectuait une estimation visuelle de l’intensité de sa douleur et l’indiquait sur la pVAS. La réponse était ensuite mesurée en centimètres. Un des chercheurs présentait la mVAS au sujet une fois dans la salle d’examen. L’instrument de la mVAS était présentée au sujet avec des instructions pour permettre à ce dernier d’indiquer son niveau actuel d’intensité de la douleur. Tout a été mis en oeuvre pour s’assurer qu’il ne s’écoule pas moins de cinq minutes et pas plus de 15 minutes pour remplir les deux formulaires de l’échelle analogique visuelle. Les données ont été classées selon les âges des sujets, > 65 ans ou <65 ans, et leurs zones de douleur (cervicalgie ou lombalgie). Stratégie d’analyse statistique: Des analyses de coefficient de corrélation intraclasse (CCI) ont été effectuées pour déterminer le niveau de concordance entre la mVAS et la pVAS pour chaque catégori e d’âge et de douleur. Des intervalles de confiance de 95% (IC 95 %) ont été calculés pour chaque valeur de CCI. Le niveau de concordance acceptable sur le plan clinique a été établi par les chercheurs &gr ave; CCI >0,85; ces derniers ont considéré qu’un IC de 95 % pas plus large que ±0,25 était statistiquement significatif. Résultats: L’analyse du coefficient de corrélation (CII) intraclasse a révélé un CCI de 0,86 avec un IC à 95 % de ±0,25 pour le groupe de moins de 65 ans souffrant de cervicalgie, et un CCI de 0,87 a vec un IC à 95 % de ±0,13 pour le groupe de moins de 65 ans souffrant de lombalgie. Des CCI (±95 IC) de 0,60 (±0,64) et de 0,93 (±0,2) ont été calculés pour le groupe de >65 ans atteint de cervicalgie et pour le groupe de >65 ans atteint de lombalgie, repectivement. Conclusion: D’après les résultats de cette étude, la plus grande partie de cette étude comprend une concordance statistiquement significative et acceptable du point de vue clinique entre le crayon et le papier (pVAS) et la règle à calcul mécanique (mVAS). Les régions de plainte du malade évaluées (cervicalgie et lombalgie) ne semblent pas avoir affecté le niveau de concordance au sein de chaque catégorie d’âg& eacute;s souffrant de cervicalgie et de jeunes femmes souffrant de lombalgie démontrent des niveaux de concordance cliniquement inacceptables. (JACC 1996; 40(4):220-231)
Mots-clés: échelle analogique visuelle (VAS), mesure de la douleur, évaluation du résultat chez le patient, douleur, chiropratique

back to top