Skip navigation

Diversified Chiropractic Management in the Treatment of Osteoarthritis of the Knee: A Case Report

Objective: To evaluate the effectiveness of a conservative protocol for the relief of pain and dysfunction in a patient with knee osteoarthritis (OA). Design: Prospective interventional case report. Patient: A 54-year-old female presented with a complaint of moderate knee pain in both knees with an onset of approximately 3 years. The diagnosis was symptomatic OA of the knees. Intervention and Outcome: The patient was treated conservatively with active, passive, and nutritional therapy. The progress of the patient was scored by knee ranges of motion, the Lequesne index, and the WOMAC index at baseline and every four weeks there after. The total follow-up time was five months. Results: Positive trends were seen in the knee flexion ROM, the Lequesne index, and the WOMAC index. Conclusion: The treatment protocol in this study was effective for the treatment of knee OA. Conservative chiropractic treatment of knee OA has not been well documented in the literature. There is a need to document the effect of chiropractic care on the progression of OA. This case report may serve as a stepping-stone for prospective controlled trials concerning chiropractic management of knee osteoarthritis. (JCCA 2001; 45(4):232–240)
Key Words: chiropractic, osteoarthritis, knee, exercise, glucosamine, ultrasound, pulsed interferential current

Objectif : Évaluer l’efficacité d’un protocole traditionnel visant à soulager la douleur et à minimiser le dysfonctionnement d’un patient souffrant d’une gonarthrose. Étude : Exposé de cas interventionnel prospectif. Patient : Une femme de 54 ans se plaignant d’une douleur modérée aux genoux apparaissant tous les 3 ans environ. Le diagnostic était le suivant : gonarthrose symptomatique. Intervention et résultat : La patiente a été traitée de façon traditionnelle selon une thérapie active, passive et nutritionnelle. Le progrès de la patiente a été évalué en fonction des amplitudes de mouvement de genou, de l’indice Lequesne et de l’indice WOMAC au début et toutes les quatre semaines par la suite. Au total, le suivi s’est déroulé pendant cinq mois. Résultats : Des tendances positives ont été perçues relativement à l’amplitude de la flexion du genou, l’indice Lequesne et l’indice WOMAC. Conclusion : Le protocole thérapeutique de cette étude s’est révélé efficace pour le traitement de la gonarthrose. Les soins de chiropractie traditionnelle de la gonarthrose ne sont pas bien étayés dans cette documentation. L’effet des soins de chiropractie doit être corroboré en ce qui a trait à l’évolution de la gonarthrose. Cette observation peut constituer un point de départ pour des études prospectives contrôlées concernant le traitement de la gonarthrose par chiropractie. (JACC 2001; 45(4):232–240)
Mots-clés: chiropractie, gonarthrose, genou, exercice, glucosamine, ultrason, courant interférentiel pulsé.

back to top