Skip navigation

A profile of 2008 Olympic Taekwondo competitors

The purpose of this study was to identify the characteristics of Olympic medal winners (gold, silver, bronze) who competed in the 2008 Beijing Olympic Games and compare these characteristics to those who competed but did not earn medals. We have also descriptively analysed the 2008 data in comparison to the 2004 data (Kazemi et al., 2009), and 2000 data (Kazemi et al., 2006) and summarized changes that were identified. This study as well as the last two studies did not find any statistically significant differences between winners and non-winners with regards to average age, weight, height and BMI. There are, however, some trends that were observed. Female winners were slightly younger, shorter, with greater BMI’s versus nonwinners. There was a significant decrease in frequency of warnings from 2004 to 2008. Unlike 2004, the 2008 Olympic Taekwondo competitors used more defensive kicks to score. These suggest a shift from aggressive tactics to score to a more conservative one. (JCCA 2010; 54(4):243–249)
Key Words: Olympic, games, Taekwondo, profile, athlete

Cette étude avait pour objet de déterminer les caractéristiques des médaillés olympiques (or, argent, bronze) des Jeux de Pékin en 2008, et de les comparer à celles des athlètes qui ont compétitionné sans toutefois gagner de médailles. Nous avons analysé de façon descriptive les données de 2008 par rapport à celles de 2004 (Kazemi et autres, 2009) et de 2000 (Kazemi et autres, 2006), puis résumé les différences identifiées. Cette étude, ainsi que les deux dernières études, n’ont démontré aucune différence statisquement significative entre les gagnants et les autres athlètes relativement à l’âge moyen, au poids, à la taille et à l’indice de masse corporelle. Certaines tendances furent cependant observées. Les gagnantes étaient un peu plus jeunes, moins grandes, et leur IMC était supérieure par rapport aux autres athlètes. La fréquence des avertissements a beaucoup diminué entre 2004 et 2008. Contrairement à 2004, les compétiteurs de taekwondo aux Jeux de 2008 ont eu recours à plus de coups de pied défensifs pour marquer des points. Ils seraient donc passés des tactiques agressives à des tactiques plus conservatrices pour l’emporter. (JCCA 2010; 54(4):243–249)
Mots-clés: Olympiques, jeux, taekwondo, profil, athlète

back to top