Skip navigation

A four year prospective study of injuries in elite Ontario youth provincial and national soccer players during training and matchplay

Introduction: With over 200 million amateur players worldwide, soccer is one of the most popular and internationally recognized sports today. By understanding how and why soccer injuries occur we hope to reduce prevalent injuries amongst elite soccer athletes. Methods: Via a prospective cohort, we examined both male and female soccer players eligible to train with the Ontario Soccer Association provincial program between the ages of 13 to 17 during the period of October 10, 2008 and April 20, 2012. Data collection occurred during all player exposures to potential injury. Exposures occurred at the Soccer Centre, Ontario Training grounds and various other venues on multiple playing surfaces. Results: A total number of 733 injuries were recorded. Muscle strain, pull or tightness was responsible for 45.6% of all injuries and ranked as the most prevalent injury. Discussion: As anticipated, the highest injury reported prowas muscular strain, which warrants more suitable preventive programs aimed at strengthening and properly warming up the players’ muscles. (JCCA 2014; 58(4):369-376)
key words: soccer, injury, athlete, muscle strain

Introduction : Avec plus de 200 millions de joueurs amateurs dans le monde, le soccer est aujourd’hui l’un des sports les plus populaires et internationalement reconnus. En comprenant comment et pourquoi se produisent les blessures dans le soccer, nous espérons réduire les blessures répandues parmi ses athlètes d’élite. Méthodologie : Du 10 octobre 2008 au 20 avril 2012, nous avons étudié une cohorte prospective de joueurs et de joueuses de soccer de 13 à 17 ans qui  ’entraînaient dans le cadre du programme provincial de l’Ontario Soccer Association. Nous avons recueilli des données à toutes les occasions de risques de blessures pour les joueurs, à savoir au Centre de soccer, sur les terrains d’entraînement de l’Ontario et divers autres lieux sur différentes surfaces de jeu. Résultats : On a enregistré un total de 733 blessures. Le claquage ou la raideur musculaire comptait pour 45,6 % de toutes les blessures et se classait parmi la blessure la plus répandue. Discussion : Comme prévu, la blessure la plus fréquemment signalée était le claquage musculaire. Pour l’éviter, il faut mettre sur pied des programmes de prévention plus appropriés visant au renforcement et à l’échauffement adéquat des muscles des joueurs. (JCCA 2014; 58(4):369-376)
mots clés : soccer, blessure, athlète, claquage musculaire, chiropratique

back to top