Skip navigation

Guyon Canal Syndrome: lack of management in a case of unresolved handlebar palsy

Objective: To present the clinical diagnostic features including management of Guyon canal syndrome in a case with unresolved sensory deficits in a young female cyclist. Clinical Presentation: After 14 days of cycling across Canada, a 23-year old female experienced sensory loss, followed by atrophy and a “claw” hand appearance of her left hand. Intervention and Outcome: Treatment included cervical chiropractic manipulation, soft tissue therapy and the use of cycling gloves. Seven years after the initial injury a lack of sensation in the ulnar nerve distribution of her left hand has persisted. Discussion: This case demonstrates that a lack of proper management can lead to permanent sensory loss and is worth highlighting. Various therapists evaluated the patient’s symptoms and provided minimal care. No diagnosis was given, nor were appropriate measures taken for her to understand the risks of continuing to ride. Summary: Although treatment for Guyon Canal Syndrome can be as easy as cessation from cycling until symptoms subside, other treatment options could be utilized to help manage ulnar nerve compression injuries in cyclists. (JCCA 2014; 58(4):413-420)
key words: case report, handlebar palsy, Guyon Canal Syndrome, chiropractic

Objectif : Présenter les caractéristiques de diagnostic clinique, dont le traitement du syndrome du canal de Guyon dans un cas de déficits sensoriels non traités chez une jeune cycliste. Tableau clinique : Après 14 jours de vélo à travers
le Canada, une femme de 23 ans a souffert une perte sensorielle, suivie par une atrophie et l’aspect d’une « main en griffe » à sa main gauche. Intervention et résultats : Le traitement comportait la manipulation chiropratique cervicale, le traitement des tissus mous et le port de gants de vélo. Sept ans après la blessure initiale, un manque de sensation dans la distribution du nerf cubital de la main gauche a persisté. Discussion : Ce cas démontre que le manque de traitement approprié peut entraîner la perte sensorielle permanente et mérite qu’on s’y attarde. Différents thérapeutes ont évalué les symptômes de la patiente et lui ont fourni des soins minimaux. Aucun diagnostic n’a été fait, ni des mesures appropriées n’étaient prises pour lui faire comprendre les risques de continuer à faire du vélo. Résumé : Bien que le traitement du syndrome du canal de Guyon soit aussi simple que l’arrêt de la pratique du vélo jusqu’à la disparition des symptômes, d’autres
options thérapeutiques pourraient être utilisées pour aider à traiter les lésions de compression du nerf cubital chez les cyclistes. (JCCA 2014; 58(4):413-420)
mots clés : observation, paralysie du guidon, syndrome du canal de Guyon, chiropratique

back to top