Skip navigation

Unexpected Salter-Harris type II fracture of the proximal phalanx of the second toe: a chiropractic perspective

Objectives: To discuss the diagnosis and management of a Salter-Harris type II fracture in a nine-year-old girl who was managed conservatively.
Clinical Features: A nine-year-old girl fell while playing in bare feet in the grass. She experienced pain when she walked or moved her toe. There was minor swelling and bruising.
Intervention and Outcome: Plain film radiographs revealed a Salter-Harris type II fracture of the 2nd proximal phalanx. Her toe was stabilized and she was referred to an orthopedist. Orthopedic management involved a taping procedure. After three weeks, her fracture healed and she was pain free.
Summary: Chiropractors may consider radiography of post-traumatic injury sites even with equivocal examination findings despite histories suggesting seemingly innocuous mechanisms of injury.

(JCCA. 2015;59(3):410-416)

key words: chiropractic, toe fracture, Salter-Harris, pediatrics

Objectifs : Discuter du diagnostic et de la prise en charge d’une fracture de type II selon la classification de Salter et Harris chez une jeune fille de neuf ans qui a reçu un traitement conventionnel.
Caractéristiques cliniques : Une jeune fille de neuf ans est tombée alors qu’elle jouait pieds nus dans l’herbe. Elle ressentait une douleur en marchant ou en bougeant son orteil. Des gonflements et des contusions mineurs ont été observés.
Intervention et résultat : Des radiographies simples ont révélé une fracture de type II de la 2e phalange proximale, selon la classification de Salter et Harris. Son orteil a été stabilisé et elle a été aiguillée vers un orthopédiste. La prise en charge orthopédique englobait une procédure de bandage. À l’issue d’une période de trois semaines, sa fracture avait guéri et la douleur avait disparu. Résumé : Les chiropraticiens peuvent tenir compte des radiographies des sites des lésions post-traumatiques, même en cas de résultats d’examen équivoques et malgré des récits suggérant des mécanismes de blessure semblant anodins.

(JCCA. 2015; 59(3) : 410-416)

mots-clés : chiropratique, fracture de l’orteil, Salter et Harris, pédiatrie

back to top