Skip navigation

Challenges surrounding return-to-play (RTP) for the sports clinician: a case highlighting the need for a thorough three-step RTP model

Return-to-play (RTP) is a multifactorial process of retuning an injured athlete back to competition when risk for re-injury is minimized. Traditionally, these decisions are made by medical practitioners based on experience or anecdotal evidence. RTP decisions continue to be a challenging task for the medical practitioner. In the interest of advancing sports medicine for the betterment of athletes, improving the RTP decision-making process with a new paradigm has been suggested. It stands to clarify the intricacies used by clinicians when making RTP decisions by providing insight into the multiple factors that must be considered; not only by the athlete and medical practitioner, but all relevant parties (i.e., coaches, trainers, and organizations). This
case describes a 19-year-old Ontario Junior Hockey League (OJHL) player who fractured his left clavicle during game play and consequently, suffered a more severe injury to the same clavicle 5½ weeks later by returning to competition against medical advice. This case highlights the potential issues that present when a RTP protocol is poorly executed and addresses the need to adopt a thorough decision-based RTP model proposed by Creighton et al. Further, the discussion will draw on current literature and issues surrounding RTP, and the potential legal implications associated with premature return to competition. Given the lack of consensus among sport medicine experts in regards to RTP criteria, the presented model stands to provide a pivotal framework upon which future research can be conducted, while improving the current criteria in place when returning an athlete to competition to aid medical practitioners.

Le retour au jeu (RTP) est un processus multifactoriel du retour d’un athlète blessé à la compétition lorsque les risques d’une nouvelle blessure ont été réduits. D’habitude, ces décisions sont prises par des médecins selon leur expérience ou des données empiriques. Les décisions relatives au RTP continuent d’être une tâche difficile pour le médecin. Dans l’intérêt de l’avancement de la médecine sportive pour le mieux-être des athlètes, l’amélioration du processus décisionnel relatif au RTP avec un nouveau paradigme a été suggérée. Cela vise à clarifier les subtilités auxquelles ont recours les cliniciens dans leur prise de décision relative au RTP en offrant un aperçu des multiples facteurs qui doivent être tenus en compte non seulement par l’athlète et le médecin, mais aussi par toutes les parties concernées (c.-à-d. les entraîneurs et les organisations). Ce cas décrit un joueur du Ligue de hockey junior de l’Ontario (OJHL) de 19 ans qui a fracturé la clavicule gauche pendant le jeu et a subi une blessure plus grave à la même clavicule 5½ semaines plus tard lorsqu’il est retourné à la compétition contre l’avis médical. Ce cas met en évidence les problèmes potentiels qui se posent lorsqu’un protocole RTP est mal appliqué et répond à la nécessité d’adopter un modèle RTP décisionnel proposé par Creighton et autres1. En outre, on y discute
des publications scientifiques actuelles et des questions entourant le RTP, ainsi que les conséquences juridiques potentielles associées à un retour prématuré à la compétition. Compte tenu de l’absence de consensus parmi les experts en médecine sportive en ce qui concerne les critères du RTP, le modèle présenté vise à offrir un cadre essentiel à partir duquel des recherches futures peuvent être menées, tout en améliorant les critères actuels dans la décision du retour de l’athlète à la compétition pour aider les médecins.

back to top