Skip navigation

Delayed diagnosis of an isolated posterolateral corner injury: a case report

Introduction: Isolated injuries to the posterolateral corner of the knee are a rare and commonly missed injury associated with athletic trauma, motor vehicle accidents, and falls. Delayed or missed diagnoses can negatively impact patient prognosis, contributing to residual instability, chronic pain, and failure of surgical repair to other ligaments.

Case Presentation: A 44-year-old male CrossFit athlete presented with a history of two non-contact hyperextension injuries to his left knee while walking on ice. The only positive finding was the Dial Test at 30 degrees of knee flexion, indicative of an isolated posterolateral corner injury. After a delay in diagnosis, the patient underwent a reconstruction of the posterolateral corner and subsequent rehabilitation. Early recognition of this injury is important as this can affect the prognosis and activities of daily living of the patient.

Summary: This case will discuss the clinical presentation, diagnostic procedures, and management of an isolated posterolateral corner injury and highlight the importance of early recognition and referrals from primary contact healthcare practitioners.

Introduction: Les lésions isolées du point d’angle postéro-externe du genou sont une blessure rare et fréquemment manquée associée à un traumatisme sportif, à des accidents de véhicule automobile et à des chutes. Les diagnostics tardifs ou ambigus peuvent avoir un impact négatif sur le pronostic du patient, ce qui contribue à l’instabilité résiduelle, à la douleur chronique et à l’échec de la réparation chirurgicale à d’autres ligaments.

Exposé de cas : Un athlète CrossFit masculin de 44 ans s’est présenté avec deux lésions d’hyperextension sans contact de son genou gauche qui se sont produites alors qu’il marchait sur la glace. Le seul résultat positif a été le test d’hypermobilité externe (Dial test) à 30 degrés de flexion du genou, indiquant une lésion isolée du point d’angle postéro-externe. Après un retard dans le diagnostic, le patient a subi une reconstruction du point d’angle postéro-externe et une réadaptation subséquente. Le diagnostic précoce de cette lésion est important, car cela peut affecter le pronostic et les activités de la vie quotidienne du patient.

Résumé : Ce cas traitera du tableau clinique, des procédures diagnostiques et de la prise en charge d’une lésion isolée du point d’angle postéro-externe et soulignera l’importance du diagnostic précoce et des références des professionnels de soins de santé primaires.

back to top