Skip navigation

Standardisation de la palpation dynamique en chiropratique: une étude de fiabilité pour la région cervicale

Scientific literature on the dynamic palpation test in chiropractic usually indicates that it is not very reliable and clinically insufficient. The frequent references to the unreliability of this test may be due to the lack of sufficient standardization in performing the test. The multiple nature of the test may be the cause: the test is actually a group of six tests peformed in six directions at each intervertebral level. The palpation pressure and the interpretive aspects of the examiner’s tactile perception are other elements to be standardized. In addition, using students without a history of mechanical problems of the spine as subjects is not representative of the usual clinical clientele and could lead to a search for injuries that are too subtle. This pilot-study performed on typical patients, limits the test to the cervical region in only one direction of movement and also standardizes the other parameters of the test. This results in greater reliability between examiners than demonstrated until now. Statistical significance tables established for this type of testing have revealed reliability from moderate to very strong. In the final analysis, the author’s observations clearly illustrate the significant effect of standardization of the test on results obtained outside the study.
Key Words: dynamic palpation, standardization, reliability, statistical analysis, cervical region

La littérature scientifique sur le test de palpation dynamique en chiropratique révèle le plus souvent une fiabilité faible et cliniquement insuffisante. Le constat de non fiabilité affligeant souvent ce test, peut être dû à l’absence d’une standardisation suffisante dans l’exécution du test. La nature multiple du test peut être en cause : le test est en fait un ensemble de six tests effectués dans six directions à chaque niveau intervertébral. La pression de palpation et les aspects interprétatifs de la perception tactile de l’examinateur sont d’autres éléments à standardiser. D’autre part, l’utilisation de sujets étudiants sans histoire de troubles mécaniques du rachis n’est pas représentatif de la clientèle clinique habituelle et peut mener à rechercher des lésions trop subtiles. Cette étude-pilote réalisée sur des patients typiques, limite le test pour la région cervicale à une seule direction de mouvement et standardise par ailleurs, les autres paramètres du test. De la sorte, il en résulte une fiabilité entre examinateurs plus grande que celle démontrée littéralement jusqu’à maintenant. Des tables de signification statistique établies pour ce genre de testing ont dégagé une fiabilité allant de modérée à très forte. Les observations des auteurs illustrent bien, en dernière analyse, l’effet significatif de la standardisation du test sur les résultats obtenus lors de l’étude.
Mots-clés: palpation dynamique, standardisation, fiabilité, analyse statistique, région cervicale

back to top