Skip navigation

Impairment assessment of lateral epicondylitis through electromyography and dynamometry

Objectives: To investigate changes in muscular activity and strength of subjects diagnosed with lateral epicondylitis (LE). To assess the appropriateness of these measures in the patient’s follow-up. Methods: Twenty-four subjects (11 men and 13 women) with LE, were evaluated at baseline and after 5 weeks of an experimental treatment. Measurements included: the (1) pain-free grip (PFG), (2) maximal isometric strength, (3) surface electromyography (EMG) of forearm muscle (healthy and affected), (4) a visual analogue scale (VAS), and (5) the Patient Rated Tennis Elbow Evaluation (PRTEE) (Canadian-French version). Results: All subjects showed improvement in VAS and PRTEE. The maximal isometric strength during flexion and extension of the wrist and the EMG analysis failed to discriminate the affected from the healthy elbow during the initial assessment. Only the PFG measured with the elbow in extension could discriminate elbows with LE from the healthy ones. Conclusions: The use of the PFG with the elbow in extension seems to be the most indicated strength measurement to monitor the recovery of patients with LE. The EMG acquisition protocol used in this research was not adequate to monitor effectively the recovery of LE. (JCCA 2011; 55(2):96–106)
Key Words: lateral epicondylitis, tennis elbow, painfree grip, electromyography, measurements

Objectifs : Étudier les changements de force et d’activité musculaire de sujets avec un diagnostic d’épicondylite latérale (LE). Évaluer la pertinence de ces mesures dans le suivi de patients.
Méthodes : Vingt-quatre sujets (11 hommes et 13 femmes) avec LE, ont été évalués au départ et après 5 semaines d’un traitement expérimental. Les mesures comprenaient: (1) la préhension maximale sans douleur (PFG), (2) la force isométrique maximale, (3) l’électromyographie de surface (EMG) des muscles des avant-bras (sains et affectés), (4) une échelle visuelle analogue (VAS) et (5) le questionnaire Patient Rated Tennis Elbow Evaluation (PRTEE) (version française canadienne). Résultats : Tous les sujets ont démontré une amélioration du VAS et du PRTEE. La force isométrique maximale lors de la flexion et l’extension du poignet et de l’analyse EMG n’ont pas permis de discriminer les coudes affectés des coudes sains lors de l’évaluation initiale. Seuls la PFG mesurée avec le coude en extension a réussi à discriminer les coudes avec LE des sains. Conclusions : L’utilisation de la PFG avec le coude en extension semble être la mesure de force la plus indiquée pour effectuer le suivi de patient avec LE. Le protocole d’acquisition EMG utilisé dans cette recherche n’était pas adéquat pour effectuer le suivi de patients avec LE. (JCCA 2011; 55(2):96–106)
Mots-clés: épicondylite latérale, préhension maximale sans douleur, électromyographie, évaluation.

back to top