Skip navigation

Conservative care of De Quervain’s tenosynovitis/tendinopathy in a warehouse worker and recreational cyclist: a case report

Objective: This case study was conducted to evaluate the conservative management of a patient presenting with right sided wrist and thumb pain diagnosed as De Quervain’s tenosynovitis/tendinopathy. Clinical features: A 49-year-old female warehouse worker and recreational cyclist with right-sided De Quervain’s tenosynovitis/tendinopathy that began after a long-distance cycling trip. Intervention and outcome: Treatment included ultrasound, soft tissue and myofascial release therapy, tool assisted fascial stripping or “guasha”, acupuncture, mobilizations and kinesiology taping. Home advice included icing, rest, wrist bracing, elevation and eccentric rehabilitation exercises. The positive outcome was a complete resolution of the patient’s complaint. Summary: This case demonstrates how De Quervain’s disease is a challenging condition to treat with conservative methods and can be aggravated with new exacerbating factors as treatment continues. In this case, the addition of the active care (including eccentric exercises and self-care) helped to reinforce the passive care given in the office and accelerate the recovery. (JCCA 2012; 56(2):121–127)
Key Words: De Quervain’s disease, tenosynovitis, tendinopathy, tendinosis, chiropractic, exercise, rehabilitation

Objectif : La présente étude de cas a été menée afin d’évaluer la prise en charge conventionnelle d’une patiente souffrant de douleurs au côté droit du poignet et du pouce associées à une ténosynovite de De Quervain/ tendinopathie. Caractéristiques cliniques : Une ouvrière d’entrepôt de 49 ans pratiquant le cyclisme durant ses loisirs souffrait de ténosynovite de De Quervain/tendinopathie au côté droit, douleur qu’elle a commencé à ressentir après une longue randonnée à vélo. Intervention et résultat : Son traitement a inclus l’ultrasonothérapie, la thérapie de relâchement myofasciale et des tissus mous, la friction des fascias assistée par des instruments ou «gua sha», l’acupuncture, les mobilisations et les bandes kinésiologiques. On lui avait conseillé chez elle de mettre de la glace, de se reposer, de porter une attelle palmaire, de pratiquer des exercices de soulèvement et des exercices de réadaptation excentriques. Le résultat s’est avéré positif pour la patiente dont les douleurs ont complètement disparu. Résumé : Le présent cas démontre comment la maladie de De Quervain est un état pathologique difficile à traiter à l’aide des méthodes conventionnelles, lequel peut s’aggraver par de nouveaux facteurs exacerbant au fur et à mesure du traitement. Dans le présent cas, l’ajout des soins actifs (y compris des exercices excentriques et les soins prodigués à la maison) a contribué à renforcer les soins passifs administrés au cabinet et a accéléré la guérison. (JCCA 2012; 56(2):121–127)
Mots-clés: maladie de De Quervain, ténosynovite, tendinopathie, tendinose, chiropratique, exercices, réadaptation

back to top