Skip navigation

The reliability of lumbar motion palpation using continuous analysis and confidence ratings: choosing a relevant index of agreement

Introduction: Most studies show motion palpation unreliable. This study’s primary objective was assessing its reliability using a continuous measure methods, most-fixated level paradigm, stratified by examiners’ confidence; and the secondary objective was comparing various indices of examiner agreement.
Methods: Thirty-four minimally symptomatic participants were palpated in side posture by two experienced examiners. Interexaminer differences in identifying the most-fixated level and degree of examiner confidence were recorded. Indices of agreement were: Intraclass correlation coefficient, Mean and Median Examiner Absolute Examiner Differences, Root-Mean-Square Error and Bland-Altman Limits of Agreement.
Results: Three of four reliability indices (excluding intraclass correlation) suggested on average examiners agreed on the most fixated motion segment, and agreement increased with confidence. Statistical measures of data dispersion were low. The analyses of subgroups were “fragile” due to small sample size.
Discussion: Although subject homogeneity lowered ICC levels, the other reliability measures were not similarly impacted. Continuous measures statistical analysis demonstrates examiner agreement in situations where discrete analysis with kappa may not.
Conclusion: Continuous analysis for the lumbar mostfixated level is reliable. Future studies will need a larger sample size to properly analyze subgroups based on examiner confidence.

(JCCA. 2016;60(2):146-157)

key words: chiropractic, motion palpation, lumbar, reliability, continuous analysis, confidence rating

Introduction : La plupart des études montrent que la palpation dynamique n’est pas fiable. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer sa fiabilité en utilisant des méthodes de mesure continue, le paradigme du niveau intervertébral le plus fixé, empreint du degré d’incertitude des examinateurs; et l›objectif secondaire était de comparer divers indices de concordance des
examinateurs.
Méthodologie : Trente-quatre participants minimalement symptomatiques ont été palpés en position couchée par deux examinateurs expérimentés. Les différences, dans la capacité de désigner le niveau intervertébral le plus fixé, entre les examinateurs et le degré d’incertitude de ces derniers ont été enregistrés. La liste suivante constitue les indices de concordance : le coefficient de corrélation intraclasse, la moyenne et la médiane des examinateurs, les différences absolues entre les examinateurs, et les limites de concordance selon Bland-Altman.
Résultats : Trois des quatre indices de fiabilité (à l’exception de la corrélation intraclasse) ont suggéré qu’en moyenne les examinateurs concordent sur le niveau intervertébral le plus fixé en palpation dynamique; la concordance augmente avec le niveau de certitude. Les mesures statistiques de dispersion étaient faibles. Les analyses des sous-groupes n’étaient pas fiables en raison de la petite taille des échantillons.
Discussion : Bien que l’homogénéité des sujets réduise les niveaux du CCI, cela n’affecte pas pour autant les autres mesures de fiabilité. Les analyses statistiques des mesures continues révèlent une concordance entre les examinateurs dans des circonstances où une analyse discrète avec l’indice de concordance kappa en serait incapable.
Conclusion : L’analyse continue du niveau intervertébral le plus fixé est fiable. Les études futures auront besoin d’un plus grand échantillon afin d’analyser correctement les sous-groupes en fonction du niveau de certitude des examinateurs.

(JCCA. 2016;60(2):146-157)

mots clés : chiropratique, palpation dynamique, lombaire, fiabilité, analyse continue, degré d’incertitude

back to top