Skip navigation

Quantitative corpus-based analysis of the chiropractic literature – a pilot study

In this pilot study, a collection of peer-reviewed articles from the Journal of the Canadian Chiropractic Association was analyzed by computer to identify the more commonly occurring words and phrases. The results were compared to a reference collection of general English in order to identify the vocabulary which is distinctive of chiropractic. From texts with a combined word count in excess of 280,000, it was possible to identify almost 2,500 words which were over-represented in the chiropractic literature and therefore likely to hold special importance within this domain. Additionally, readability statistics were calculated and suggest that the peer-reviewed chiropractic literature is approximately as challenging to read as that of nursing, public health and midwifery. Certain words widely considered to be of importance to the profession, for example “subluxation and adjustment,” were not particularly prevalent in the literature surveyed. (JCCA 2011; 55(1):56–60)
Key Words: JCCA, chiropractic, corpus, linguistics

Dans le cadre de la présente étude pilote, un ensemble d’articles évalués par les pairs tirés du Journal de l’Association chiropratique canadienne a été analysé par ordinateur afin de déterminer les mots et les phrases les plus communément utilisés. Les résultats ont été comparés à un corpus de référence en anglais général afi n d’identifi er le vocabulaire spécifi que à la chiropratique. À partir de textes ayant un total combiné de mots dépassant les 280 000 mots, il a été possible de déterminer près de 25 000 mots surreprésentés dans la littérature chripratique et qui ont probablement une importance particulière dans ce domaine. Par ailleurs, des statistiques sur la lisibilité ont été calculées et indiquent que la littérature chiropratique évaluée par les pairs est aussi compliquée à lire que celle liée aux soins infi rmiers, à la santé publique et à la profession de sagefemme. Certains mots considérés par de nombreuses personnes comme étant importants pour la profession, par exemple « subluxation and adujstment », n’étaient pas particulièrement prévalents dans la littérature en examen. (JCCA 2011; 55(1):56–60)
Mots-clés: JACC, chiropratique, corpus, linguistique

back to top