Skip navigation

Pathological burst fracture in the cervical spine with negative red flags: a case report

Objective: To report on a case of a pathological burst fracture in the cervical spine where typical core red flag tests failed to identify a significant lesion, and to remind chiropractors to be vigilant in the recognition of subtle signs and symptoms of disease processes.

Clinical Features: A 61-year-old man presented to a chiropractic clinic with neck pain that began earlier that morning. After a physical exam that was relatively unremarkable, imaging identified a burst fracture in the cervical spine.

Intervention & Outcomes: The patient was sent by ambulance to the hospital where he was diagnosed with multiple myeloma. No medical intervention was performed on the fracture.

Summary: The patient’s initial physical examination was largely unremarkable, with an absence of clinical red flags. The screening tools were non-diagnostic. Pain with traction and the sudden onset of symptoms prompted further investigation with plain film imaging of the cervical spine. This identified a pathological burst fracture in the C4 vertebrae.

(JCCA. 2016;60(1):81-87)

Objectif : Présenter un cas de fracture-éclatement pathologique dans la colonne cervicale où les tests de base pour révéler des signes alarmants n’ont pas réussi à identifier une lésion significative, et rappeler les chiropraticiens à être vigilants dans la reconnaissance des signes et symptômes subtils des processus pathologiques.

Caractéristiques cliniques : Un homme âgé de 61 ans s’est présenté à une clinique de chiropratique avec une douleur cervicale qui a commencé tôt le matin. Après un examen physique relativement banal, l’imagerie a révélé une fracture-éclatement du rachis cervical.

Intervention et résultats : L’ambulance a transporté le patient à l’hôpital où il a reçu un diagnostic de myeloma multiple. Aucune intervention médicale n’a été effectuée sur la fracture.

Résumé L’examen physique initial du patient était banal et sans signes alarmants cliniques. Les outils de dépistage n’ont pas pu diagnostiquer. La douleur avec la traction et l’apparition soudaine de symptômes ont incité un examen plus approfondi avec l’imagerie par radiographie du rachis cervical. Cela a révélé une fracture-éclatement pathologique dans la vertèbre C4.

back to top