Skip navigation

Canadian Chiropractic Resources Databank (CCRD): a profile of Canadian chiropractors

Objective: To establish a data bank which will serve as a comprehensive inventory of data and document practical information on Canada’s licensed chiropractors and to produce a summary report of this information. Design: A national census mail survey. Setting: Canada. The survey administration timeline during which information was collected was the period of August 1995 to July 1996. Participants: All chiropractors licensed to practice chiropractic in Canada, excluding chiropractors practicing in the Yukon and Northwest Territories. A total of 4,246 questionnaires were mailed, of which 121 were ineligible. There were 2,905 valid responses (response rate 70.4%). Main outcome measures: Background information (demographics), professional activity, educational, training and affiliations, practice characteristics, finances and income. Results: Background information: 82.8% of all respondents were male. On January 1, 1997, the mean age of all respondents was 41.9 years. 88.6% of all respondents were born in Canada and 74.8% graduated from the Canadian Memorial Chiropractic College. The mean number of years in practice by all respondents was 13.7 years. 17.5% of all respondents had more than one practice location. Professional activity: A total of 96.2% of the respondents were active chiropractors (a chiropractor in active practice was one whose level of activity was self-described as full-time, part-time or semi-retired and who was in practice at least 10 hours per week). 85% reported being in full-time practice, 8.7% in part-time practice and 2.5% reported being semi-retired. Full-time chiropractors reported working on average 41.3 hours per week, 49.1 weeks per year and receiving 158.6 total patient visits per week. Active chiropractors reported spending on average 75.1% of their work time on direct patient care. 39.6% of active chiropractors reported that their practice had decreased over the last three years (in terms of number of patient visits). Education, training and affiliations: 42% of all respondents had obtained a baccalaureate degree prior to attending chiropractic college. 3.7% of all respondents held a CCA recognized specialty certification. 15.5% of all respondents held a certification or were registered to practice naturopathy, homeopathy, acupuncture, massage therapy or other related discipline. Practice Characteristics: 69.1% of active chiropractors reported being in sole proprietorship, and 85.3% reported working in a private chiropractic office. On an aggregate basis, active chiropractors reported using diversified techniques on 77.3% of their patients. Chiropractors in active practice reported treating on average 86.3% of their patients for primary conditions of a neuromusculoskeletal nature. Active chiropractors reported that their current patients were their greatest source of patient referrals, accounting for on average 58.5% of all their patients. Finances and Income: In provinces with public insurance for chiropractic services (Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta, British Columbia) active chiropractors reported deriving on average 39.7% of their practice income from the provincial plan, 44.7% directly from the patient, 9.6% from a third party payer and 6.1% from workers’ compensation boards, 56.2 of active chiropractors reported a gross annual practice income of less than $150,000 whereas 14.1% reported earning $250,000 or more. 49.5% of active chiropractors reported a net annual practice income of less than $60,000 whereas 21.4% reported earning $100,000 or more. In aggregate, active chiropractors reported that 37.3% of their patients exhausted their public insurance coverage for chiropractic care (in provinces were public insurance is available), and of those patients 35.3% discontinued care. Conclusions: This report is a first attempt to document a statistical portrait of Canada’s chiropractors. The report has been prepared by using data derived from the Canadian Chiropractic Resource Databank (CCRD), a data bank (housed at the CCA) which now holds a comprehensive inventory of data and practical information on Canada’s licensed chiropractors. The data is now available for use internally by the CCA or by external audiences who may need statistical information from time to time. It is hoped that the survey which led to the establishment of the CCRD will be repeated on a periodic basis, with requisite modifications, to update the data bank and to determine longitudinal trends regarding the chiropractic profession in Canada. The CCRD can be an important source of information for decision making and planning. (JCCA 1997; 41(3)155-191)
Key Words: chiropractor, survey statistics, data bank

Objectif: Constituer une banque de données qui contiendra des informations détaillées sur les chiropraticiens licenciés du Canada et produire un résumé à partir de cette banque. Dessein: Enquête postale sur le recensement à l’échelle nationale. Contexte: La période retenue pour les fins de l’enquête pancanadienne est celle comprise entre aôut 1995 et juillet 1996. Participants: Tous les chiropraticiens licenciés du Canada, sauf ceux pratiquant au Yukon et dans les territoires du Nord-Ouest. Au total, 4246 questionnaire ont été postés; de ce nombre, 121 ont été refusés. Le taux de réponse a été de 70,4% (2905 questionnaires valables). Principaux indicateurs de résultats: Renseignements généraux (démographiques), activité professionnelle, formation, affiliations, caractéristiques professionnelles, finances et revenus. Resultats: Renseignemnts généraux: 82,8% des personnes intérrogées sont de sexe masculin et au premier janvier 1997, elles avaient en moyenne 41,9 ans. Ces personnes sont nées au Canada dans une proportion de 88,6% et 74,8% étaient diplômées du Canadian Memorial Chiropractic College. En moyenne, elles pratiquaient depuis 13,7 années. Parmi les personnes sondées, 17,5% travaillaient à plus d’un endroit. Activité professionnelle: 96,2% des personnes interrogées étaient des chiropraticiens en activité (par chiropraticien en activité, on entend celui qui se définit comme travaillant à temps complet, à mi-temps ou qui est en pré-retraite et pratique au moins 10 heures par semaine). De ce nombre, 85% travaillaient à temps complet, 8,7% à mi-temps et 2,5% étaient en pré-retraite. Les chiropraticiens travaillant à temps complet pratiquaient en moyenne 41,3 heures par semaine pendant 49,1 semaines par année et recevaient 158,6 visites de patients par semaines. Les chiropraticiens en activité consacraient en moyenne 75,1% de leur temps de travail en soins directs aux patients. Parmi les chiropraticiens en activité, 39,6% ont vu leur pratique diminuer au cours des trois dernières années (en nombre de visites de patients). Etude, formation et affiliations: parmi les personnes interrogées, 42,1% ont obtenu un baccalauréat avant d’étudier dans un établissement spécialisé en chiropratique et 3,7% détiennent un diplôme spécialisé reconnu par l’ACC. De plus, 15,5% des personnes interrogées ont obtenu un diplôme ou une attestation pour pratiquer la naturopathie, l’homéopathie, l’acupuncture, la kinésithérapie et d’autres disciplines annexes. Caractéristiques professionnelles: parmi les chiropraticiens en activité, 69,1% sont propriétaires uniques de leur entreprise et 85,3% pratiquent dans un cabinet privé de chiropratique. Dans l’ensemble, ils utilisent des techniques diversifiées chez 77,3% de leur patients. Les patients les consultent dans une proportion de 86,3% pour des troubles neuromusculosquelettiques. Les chiropraticiens interrogés rapportent que, en moyenne, 58,5% de leurs patients sont orientés vers eux par d’autres patients. Finances et revenus: dans les provinces où les traitements chiropratiques sont couverts par un régime d’assurance public (Ontario, Manitoba, Saskatchewan, Alberta, Colombie-Britannique), les chiropraticiens interrogés tirent 39,7% de leur revenu de ces régimes; dans 44,7% des cas les patients les paient directement; dans 9,6% des cas, ils sont rémunérés par un tiers-payeur et dans 6,1% par des commissions d’indemnisation des travailleurs. Parmi les chiropraticiens en activité, 56,2% avaient un revenu annuel brut de moins de 150000$, alors que 14,1% gagnaient 250000$ et plus. Quant au revenu annuel net, 49,5% des personnes interrogées le situaient à moins de 60000$ et 21,4% à 100000$ et plus. Dans l’ensemble, les chiropraticiens rapportent que 37,3% de leur patients ont épuisé les indemnités prévues dans leur régime d’assurances public pour les soins chiropratiques et que 35,3% de ces patients ont céssé les traitements. Conclusion: Ce compte rendu constitue le premier essai visant à fournir un profil statistique des chiropraticiens canadiens. Les données ayant servi à l’élaboration de ce rapport proviennent de données tirées du Centre canadien de documentation chiropratique (CCDC), une banque de données située a l’ACC qui contient des informations détaillées sur les chiropraticiens licenciés du Canada. Les membres de l’ACC ont accés à cette banque de données, de même que toute personne qui désire avoir des informations statistiques. Il est à souhaiter que des enquêtes telles que celle qui a permis la mise à pied du centre de documentation se tiennent périodiquement, avec les modifications requises, afin de tenir à jour la banque de données et de déterminer les orientations à long terme de la profession chiropratique au Canada. Le CDCC peut représenter une importante source d’information pour la prise de décision et de planification. (JCCA 1997; 41(3) : 155-191)
Mots-clés: chiropraticien, sondage, statistiques, banque de données

back to top