Skip navigation

Nutrition and muscle protein synthesis: a descriptive review

Background: Doctors of Chiropractic frequently give therapeutic exercise and nutritional advice to patients. Skeletal muscle’s role in health and disease is underappreciated. Creating synergy between protein consumption and exercise promotes protein synthesis and may impact patient outcomes. Objective: To review the literature describing protein metabolism and exercise as it relates to the practice of chiropractic health care. Method: The PubMed and Web of Science databases were searched using the key terms protein metabolism, protein synthesis, exercise, whey, soy, and resistance training in various combinations. Limits excluded the use of papers that were not based on human subjects, included infants or disease, or were published before 1988. Thirty papers were ultimately included for analysis. Discussion: The amount, type and timing of protein consumption all play critical roles in promoting protein synthesis. The intracellular mechanism behind protein synthesis has many interrelated, interesting components. Conclusion: An adaptation to exercise (protein synthesis) can be enhanced by controlling the type of protein, the amount of protein consumed and the timing of protein consumption. Doctors of Chiropractic may impact patient outcomes by using empirical evidence about protein consumption and exercise to maximize protein synthesis. (JCCA 2009; 53(3):186–194)
Key Words: protein, synthesis, metabolism, exercise, chiropractic

Données fondamentales : Les praticiens en chiropratique recommandent souvent à leurs patients des exercices thérapeutiques et des conseils sur la nutrition. On sous-estime le rôle que jouent les muscles squelettiques dans la santé comme dans les maladies. Créer une synergie entre la consommation de protéines et l’exercice favorise la synthèse des protéines et peut avoir des répercussions chez le patient. Objectif : Passer en revue la documentation décrivant le métabolisme de la protéine et l’exercice et la façon dont le tout est relié à la pratique des soins de santé en chiropratique. Méthode : On a effectué une recherche des bases de données du PubMed et du Web of Science en utilisant les mots clés « métabolismes de la protéine », « synthèse de la protéine », « exercice », « lactosérum », « soja » et « entraînement contre résistance » ainsi que des variantes de ces derniers. On a exclu les documents ne s’appliquant pas aux êtres humains, ceux portant sur des enfants ou des personnes malades, ou qui avaient été publiés avant 1988. Trente documents ont été finalement inclus dans l’analyse. Discussion : Le volume, le type et le moment de la consommation de protéines jouent tous des rôles essentiels dans la promotion de la synthèse de la protéine. Le mécanisme intracellulaire à l’origine de la synthèse de la protéine a plusieurs composantes intéressantes, qui sont interreliées. Conclusion : Une adaptation à l’exercice (synthèse de la protéine) peut être améliorée en limitant le type de protéines, le volume des protéines consommées et le moment de la consommation des protéines. Les chiropraticiens peuvent avoir une incidence sur les résultats pour le patient en utilisant une preuve empirique sur la consommation des protéines et l’exercice pour maximiser la synthèse des protéines. (JACC 2009; 53(3):186–194)
Mots-clés: protéine, synthèse, métabolisme, exercice, chiropratique

back to top