Skip navigation

Conservative management of a 31 year old male with left sided low back and leg pain: a case report

Objective: This case study reported the conservative management of a patient presenting with left sided low back and leg pain diagnosed as a left sided L5-S1 disc prolapse/herniation. Clinical features: A 31-year-old male recreational worker presented with left sided low back and leg pain for the previous 3-4 months that was exacerbated by prolonged sitting. Intervention and Outcome: The plan of management included interferential current, soft tissue trigger point and myofascial therapy, lateral recumbent manual low velocity, low amplitude traction mobilizations and pelvic blocking as necessary. Home care included heat, icing, neural mobilizations, repeated extension exercises, stretching, core muscle strengthening, as well as the avoidance of prolonged sitting and using a low back support in his work chair. The patient responded well after the first visit and his leg and back pain were almost completely resolved by the third visit. Summary: Conservative chiropractic care appears to reduce pain and improve mobility in this case of a L5-S1 disc herniation. Active rehabilitative treatment strategies are recommended before surgical referral. (JCCA 2012; 56(3):225-232)
Key Words: low back pain, rehabilitation, exercise, chiropractic, disc herniation/bulge

Objectif : La présente étude de cas porte sur la gestion conservatrice d’un patient qui présente une douleur du côté gauche au bas du dos et à la jambe, diagnostiquée comme une hernie discale (ou un disque saillant) L5-S1 gauche. Caractéristiques cliniques : Un homme de 31 ans qui travaille dans le domaine récréatif ressent depuis 3-4 mois une douleur du côté gauche au bas du dos et à la jambe, qui a été exacerbée par des périodes prolongées en position assise. Intervention et résultat : Le plan de gestion était composé de l’administration de courant interférentiel, d’une thérapie myofasciale et des points déclics des tissus mous, de mobilisations par traction manuelle à basse vitesse et de faible amplitude en position allongée sur le côté et, au besoin, du blocage pelvien. Les soins à domicile comprenaient : l’application de chaleur et de froid, des mobilisations neurales, des exercices d’extensions répétées, des étirements, le renforcement des muscles du tronc, éviter de rester assis pendant des périodes prolongées et utiliser un dispositif de soutien pour le bas du dos dans sa chaise de travail. Le patient a bien réagi après la première visite et la douleur qu’il ressentait à la jambe et au bas du dos avait presque entièrement disparu au troisième rendez-vous. Résumé : Les soins chiropratiques conservateurs semblent réduire la douleur et améliorer la mobilité dans ce cas de la hernie discale L5-S1. Il est conseillé de procéder à des stratégies de traitement de réadaptation active avant d’orienter le patient pour une chirurgie. (JCCA 2012; 56(3):225-232)
Mots-clés : lombalgie, réadaptation, exercice, chiropratique, hernie discale

back to top