Skip navigation

Conservative management of Achilles Tendinopathy: a case report

Objective: To chronicle the conservative treatment and management of a 77-year old female patient presenting with chronic pain of 8 months duration in the midportion of the achilles tendon diagnosed as achilles tendinopathy. Clinical features: The main clinical feature was pain in the midportion of the achilles tendon, 2 to 6 cm proximal to the calcaneal insertion. Symptom onset was gradual and unrelated to any acute trauma or overt injury mechanism. Intervention and outcome: The conservative treatment approach consisted of medical acupuncture with electrical stimulation, Graston Technique®, eccentric calf training, and rehabilitative exercise prescription. Outcome measures included verbal pain rating scale, lower extremity functional scale (LEFS), and a return to activities of daily living (ADLs). The patient attained long-term resolution of her complaint and at 12 month follow-up reported no recurrence of symptoms. Conclusion: A combination of conservative rehabilitation strategies may be used by chiropractors to treat midportion achilles tendinopathy and allow an individual to return to pain free ADLs in a timely manner. (JCCA 2012;56(3):216-224)
Key Words: achilles, tendinosis, tendinopathy, Graston Technique®, eccentric training

Objectif : Documenter le traitement conservateur et la gestion d’une patiente de 77 ans qui présente de la douleur chronique depuis 8 mois dans la partie du milieu du tendon d’Achille, diagnostiquée comme une tendinopathie du tendon d’Achille. Caractéristiques cliniques : La caractéristique clinique principale est la douleur ressentie dans la partie du milieu du tendon d’Achille, à 2 à 6 cm proximal à l’insertion calcanéenne. L’apparition des symptômes s’est produite graduellement et n’est pas associée à un trauma aigu ou à un mécanisme de blessure évident. Intervention et résultat : L’approche adoptée pour le traitement conservateur comporte l’acupuncture médicale avec stimulation électrique, la technique GrastonMD, l’entraînement excentrique du mollet et la prescription d’exercices de réadaptation. Les résultats ont notamment été mesurés au moyen d’une échelle verbale de notation de la douleur, d’une échelle fonctionnelle des membres inférieurs (ÉFMI) et du retour aux activités de la vie quotidienne (AVQ). Une résolution à long terme a été apportée à la plainte de la cliente et, au rendez-vous de suivi, douze mois plus tard, aucune récurrence des symptômes n’a été rapportée. Conclusion : Les chiropraticiens peuvent employer une combinaison de stratégies de réadaptation conservatrices afin de traiter une tendinopathie de la partie du milieu du tendon d’Achille et de permettre à une personne de retourner à ses AVQ sans douleur et en temps opportun. (JCCA 2012;56(3):216-224)
Mots-clés : Achille, tendinose, tendinopathie, technique GrastonMD, entraînement excentrique

back to top