Skip navigation

Differences in hip range of motion among collegiate pitchers when compared to youth and professional baseball pitcher data

The purpose of this study was to measure passive hip internal (IR) and external rotation (ER) range of motion (ROM) in collegiate baseball pitchers and compare to published youth and professional values. Measures were taken on the bilateral hips of 29 participants (mean age 20.0±1.4, range 18-22 years). Results identified no significant differences between the stance and stride
hip in collegiate right handed pitchers for IR (p= 0.22, ES 0.23) and ER (p=.08, ES= 0.25). There was no significant difference in left handed pitchers for IR (p=0.80, ES= 0.11) and ER (p= 0.56, ES= 0.15). When comparing youth to collegiate, IR increased in the stance (2º) and stride (5º) hip and an increase in the stance (5º) and stride (5º) hip were present for ER as well. From collegiate to professional, IR increased in the stance (4º) and stride (3º) hip whereas a decrease in the stance (9º) and stride (12º) hip was present for ER. The data suggests an increase in passive ROM
from youth to collegiate and a decrease from collegiate to professional. Understanding passive hip ROM values among the different levels of pitchers may assist clinicians in developing time dependent interventions to prevent future injury and enhance performance.
(JCCA. 2016;60(3):233-240)

Le but de cette étude était de mesurer l’amplitude de mouvement passif de la hanche en rotation interne (RI) et en rotation externe (RE) chez les lanceurs de baseball au niveau collégial et la comparer aux valeurs publiées chez les jeunes et les professionnels. Des mesures ont été prises sur les deux hanches de 29 participants (moyenne d’âge de 20,0 ± 1,4, tranche d’âge de 18 à 22 ans). Les résultats n’ont révélé aucune différence significative entre la posture et la foulée de la hanche chez les lanceurs droitiers collégiaux pour la RI (p = 0,22, AE = 0,23) et la RE (p = 0,08, AE = 0,25). Il n’y avait pas non plus de différence significative chez les lanceurs gauchers pour la RI (p = 0,80, AE = 0,11) et la RE (p =0,56, AE = 0,15). Lorsque l’on compare les jeunes aux joueurs collégiaux, la RI a augmenté dans la posture (2º) et la foulée (5º) de la hanche, et une augmentation était également constatée pour la RE : posture (5º) et foulée (5º) de la hanche. Par rapport aux professionnels, la RI a augmenté pour la posture (4º) et la foulée (3º) de la hanche, alors qu’une diminution de la posture (9º) et la foulée (12º) de la hanche était constatée pour la RE. Les
données indiquent une augmentation de l’amplitude de mouvement passif des joueurs de niveau collégial par rapport aux jeunes et une diminution par rapport aux joueurs professionnels. La compréhension des valeurs d’amplitude de mouvement passif de la hanche chez les différents niveaux de lanceurs peut aider les cliniciens à développer des interventions ponctuelles pour prévenir
les blessures futures et améliorer la performance.
(JCCA. 2016;60(3):233-240)

back to top