Skip navigation

Adolescent knee pain: fracture or normal? A case report.

Background: Knee injuries are the second to fourth most common injuries in youth soccer. In this population, sprains/strains, fractures and contusions are most common. Due to variations in the developing skeleton, it can be difficult to rule out fractures.
Case Summary: We present a case of a 13-year-old presenting to the emergency department (ED) with patellar pain after pivoting during a soccer game. After radiographic clearance, he was allowed to return to sport. Following another fall and ED visit, his full leg was casted. He presented to a chiropractor after cast removal, who made recommendations for progressive rehabilitation owing to the lack of evidence for fracture on radiographs.
Summary: We suggest a thorough history, physical and Ottawa knee rules to determine whether radiographs are indicated in the management of a pediatric knee injury. Due to normal skeletal variance, we recommend bilateral radiographs and if findings are ambiguous, consultation with a radiologist to confirm clinical suspicions.

Contexte : Les blessures au genou viennent au deuxième, troisième et quatrième rang des blessures courantes chez les jeunes joueurs de soccer. Dans cette population, les foulures ou entorses, les fractures et les contusions sont très fréquentes. En raison des variances de développement du squelette, il peut être difficile d’écarter les fractures.
Résumé de cas : On présente le cas d’un jeune de 13 ans admis dans un service des urgences (SU) en raison d’une douleur au genou apparue à la suite d’une torsion durant une partie de soccer. Après avoir constaté une absence d’anomalies sur les clichés radiographiques, on a autorisé le patient à jouer de nouveau au soccer. Mais l’automne suivant, lorsque ce patient a été admis de nouveau au SU, on a lui mis toute la jambe dans le plâtre. Il a consulté un chiropraticien après le retrait de son plâtre. Comme il n’y a avait aucun signe de fracture sur les radiographies, le chiropraticien lui a
recommandé de suivre un programme de reeducation progressive.
Résumé : On recommande un examen minutieux des antécédents, un examen physique et l’utilisation des règles d’Ottawa pour le diagnostic des pathologies du genou pour savoir si la prise de radiographies est pertinente dans la prise en charge des blessures au genou chez l’enfant. En raison des variants anatomiques de la normale, on recommande la prise de radiographies bilatéralement et si les résultats d’examen sont ambigus, la consultation d’un radiologue pour confirmer les soupçons.

back to top