Skip navigation

Conservative management of a chronic recurrent flexor hallucis longus stenosing tenosynovitis in a pre-professional ballet dancer: a case report

Objective: To describe the successful conservative management of a chronic recurrent flexor halluces longus (FHL) stenosing tenosynovitis.
Clinical Features: A 20-year-old female preprofessional ballet dancer presented with medial ankle and mid-foot pain of 7.5 months duration. Pain was constant but exacerbated with training and assuming the en pointe and demi-pointe dance positions. Plantar flexion of the great toe was pain provoking. Triggering of the great toe and audible and palpable crepitus were noted with active and passive great toe range of motion. A diagnosis of a chronic recurrent FHL stenosing tenosynovitis was made based on the history and physical exam.
Intervention and Outcome: Soft tissue and joint mobilization and manipulation, laser therapy, kinesiology tape application and rehabilitative exercise was used over 4 months. The patient reported an 8-point decrease in her numeric pain rating scale score and a 15-point improvement in her Lower Extremity Functional Scale score.

Objectif : Présenter le traitement conservateur efficace de la ténosynovite sténosante chronique récurrente du muscle long fléchisseur de l’hallus (MLFH).
Caractéristiques cliniques : Une danseuse de ballet préprofessionnelle de 20 ans avait depuis 7-1⁄2 mois une douleur à la partie médiale d’une cheville et à la partie moyenne d’un pied. Cette douleur était constante et exacerbée par l’entraînement, les positions sur pointes et les positions sur demi-pointes. La flexion plantaire du gros orteil déclenchait de la douleur. Un craquement audible et palpable de même que le déclenchement de la douleur au gros orteil étaient observés lorsque les amplitudes des mouvements passifs et actifs étaient
effectuées. Le diagnostic de ténosynovite sténosante chronique récurrente du MLFH a été établi à la lumière de l’anamnèse et des résultats de l’examen physique.
Intervention et résultat : La mobilisation et la manipulation des tissus mous et des articulations, les traitements au laser, l’utilisation de bandes de kinésiologie et des exercices de rééducation ont été les stratégies d’intervention utilisées durant 4 mois. On a observé une réduction de 8 points du score obtenu sur l’échelle numérique d’évaluation de la douleur et une amélioration de 15 points du score obtenu sur l’échelle d’évaluation fonctionnelle des membres inférieurs.

back to top